Suivre


La ville où je suis née me manque
La ville et sa foule
La ville qui roule et tourneboule
J'aime chez elle ce qui rebute certains
Son bruit son rythme sa musique
Son mouvement incessant
Et puis ses immeubles
Ses toits couverts d'antennes comme une roseraie de métal
Elle est sale cette ville
Elle n'est pas exactement idéale
Elle donne envie de partir à la campagne et peindre la mer en écoutant les oiseaux
Pourtant je ne peux m'empêcher de vouloir
Retourner y vivre

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Imagimastodon

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !