Suivre

Dans mon TGV, une journaliste passait et prenait les gens en photo sans demander, pour le Washington Post. Le mec en face de moi l'a engueulée et elle était visiblement surprise qu'il soit énervé d'avoir été pris en photo sans consentement, parce que pour elle, le fait qu'il n'ait pas dit non avait valeur de oui. Du génie absolu.

@Lecrivain En droit, tu as le droit de prendre quelqu'un en photo sans son autorisation, mais tu n'as pas le droit de le prendre en photo s'il dit non.
Par contre, il faut une autorisation écrite pour la publier.
Donc normal qu'elle soit surprise qu'on l'ait engueulé : le mec aurait dû l'engueuler car il faut une autorisation de toutes les personnes sur les photos pour pouvoir la poster si la personne est reconnaissable.

@anhgelus Ah, je ne savais pas ! Cela dit, elle n'avait pas l'air très au courant.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Imagimastodon

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !