Pouet épinglé

Bonjour ici :3

Je suis @eliotberriot, on m'a suggéré de venir ici pour partager mes textes, et découvrir des choses !

J'écris essentiellement des , et ma production n'est pas très stable dans le temps ;) De temps en temps, je m'essaye à des contraintes type palindromes où lipogrammes mais ça reste relativement rare.

Voici quelques uns de mes textes récents :

mastodon.eliotberriot.com/@eli
mastodon.eliotberriot.com/@eli
mastodon.eliotberriot.com/@eli

Au plaisir de vous lire 😘​

Fébrile 

Sous la peau des ombres sages
Murmure un torrent d'idées
Tant à vivre, à décider
Le silence est un dressage

Sous la cuirasse des os
Nait puis enfle une clameur
Va plier, fébrile humeur
La tige de mes roseaux

Attise et souffle et disperse
Toute ma tranquilité
Je vibre tant qu'alité
J'entends le monde qui perce

Perce des trous dans ma tête
Réveillant ce qui dormait
Plus de repos, désormais,
Désarmé, quand tout s'arrête

Puis reprend dans la nuit lasse
Alangui, paupières closes
Écoutant l'esprit qui glose
Et ne tient pas en place

Eliot a partagé

Y a des gens qui s’y connaissent en React?

J’utilise react-tooltip et ça ressemble à ça:

<p data-tip="hello world">Tooltip</p>

Et j’aimerais bien que «hello world» soit du HTML généré par un (ou plusieurs) composant(s) React.

npmjs.com/package/react-toolti

Eliot a partagé

Et le très aimable @ache a codé une version interactive du coupon de jartage ❤️ ❤️
ache.one/shared/unfriend/

Afficher le fil de discussion

Apprenti sage 

De mes années d'apprenti sage
Je retiens ces moments curieux
Où des foules sans visages
Me vont droit au cœur et aux yeux

Caché derrière ma toison
J'observe un monde qui s'ignore
Qui frappe et brûle sans raison
Qui a peur de ce qu'il honore

Le jeu des alliances de cour
Le feu nourri des railleries
L'ombre menue des corps qui courent
Pour échapper aux feux nourris

Le brouhaha des cris, des rires
Les échos d'une peur panique :
De grandir et puis d'écrire
Le même récit cynique

Eliot a partagé

L'esprit de la horde 

Les enfants jouent
Les cœurs débordent
La nuit se couche
Les chants s'élèvent
Les mains se touchent
Les corps se trouvent
Le jour se lève
Les enfants jouent
Les cœurs débordent

Germer 

Regards croisés
Entrelacés
Antres laissées
Regards creusés
Ans trop lissés
Hagards, pressés
Entre lacets
Le corps grisé
Accords grésillent
Être hissé

Naître là, c'est,
En cœur brisé,
Taire
Ce que l'on sait
Mépriser père
Et mère blesser

Braises sifflent
Cris déchirent
La terre des nuits
L'amer baiser
Morcelle, dénude
Amorce et lie

Des nuées de nerfs
En peau d'écorce
Vibrent de fait
Fibrent de vrai
Tordent à mort
Mordent à tort
Crissent, explorent

Esquisser, éclore
Exprimer la sêve
Pousser à me rompre
Germer

Eliot a partagé

Après ce week-end, je voulais vous écrire un petit texte. Mais je manque d'inspiration, alors il vous faudra imaginer :

Le vent dans les arbres
Le silence des cimes
La neige immaculée
Les traces de pas

Les ombres bleues
Les craquements
Les sommets atteints et manqués
Les traces de pas

Le tranchant des crêtes
Et des ronces
Les pentes dévalées
Les traces de pas

Les croisements
Les errances
Les chemins
Les traces de pas

Et quitter tout ça
Pour retrouver une meute de loup
La seule qui compte
Qui hurle à la lune
Qui lèche ses plaies
Montre les crocs
Protège et défend
Caline et réchauffe
Dors d'un seul œil
Aime d'un seul cœur

Sursaut 

Tourments et desillusions
Cours, ment, désir, fusion
Tournent des heures, lucioles
Pourfend des ires, lis seul
Pour fendre un noir linceul

Étoiles fuient, lentes
S'étiolent, sifflantes
Étalent l'attente
Détalent, latentes
Dédales, l'entente
Des dalles jointes
Et vissées au corps
Se fissure encore
Encore, encore

Se suffire
Se souffrir
S'offrir
S'effriter
S'affranchir
Et franchir
Ce front cher
D'un sursaut

%Snow 

Tearing the skin of my head
With small sighs of relief
Half pleasure and half grief
The pleasure of being brief
The grief of being dead

There is snow falling on the bed
Or blood, or tears, I don't know
Whenever I see it grow
From my scalp I snatch the snow
Till I only see white and red

And while I am pulling my hair
To overcome the toxic mold
I am naked and so cold
I remember what I've been told
Sometimes crying with despair

Eliot a partagé

The curse 

Un air de violon scelle une prison
Une complainte berce la marée
Dérive, reflue, chant désemparé
Récit désarmant d'une trahison

Une étoile éclaire une lutte brève
Entre l'eau belle et la plage glacée,
Dans l'ombre d'une nuit violacée
Mourir en mer ou bien toucher la grève

Une pulsation sourde annonce le pire
Une journée qui jamais ne s'achève
S'enroule, infinie, d'un rythme sans trêve
Une pulsation, peut-être un soupir

Un soleil se lève mais ne soulage
Ni les bourreaux ni les prisonniers
La colère crève un rêve rogné
Un soleil accable une mer de rage

Contraction 

Tension des membres
Contraction
Morsure du torse
Torsion du marbre
Contre action
Mort sue, retorse
Glissement sâge
Glue, ciment
Songes énamourés
Reine emmurée
Heure emmenée
Haine repue
Aimant tantôt
Manteaux d'ailes
Vol de corps beaux
En peau de plumes

Voiles, décors,
Or de lune
Dans les dunes
Roses, prunes
Proses, runes
Nécroses d'airain
Creux des reins
Épuisés d'un père :
Ainé croisé
Puîné toisé
Puis perdus

Vies défilées
Vides effilés
Défis levés
Brisures de soi
Cris sourds, déçoit
Écrire, sur de la soie :


Laid
L'éther
Les terres
L'écart, à tort
Les caractères
L'accord, hauteur
Les cataractes
Les cratères
Les ratures
Les ères
Lueurs
Lai

Eliot a partagé

Bonjour ici :3

Je suis @eliotberriot, on m'a suggéré de venir ici pour partager mes textes, et découvrir des choses !

J'écris essentiellement des , et ma production n'est pas très stable dans le temps ;) De temps en temps, je m'essaye à des contraintes type palindromes où lipogrammes mais ça reste relativement rare.

Voici quelques uns de mes textes récents :

mastodon.eliotberriot.com/@eli
mastodon.eliotberriot.com/@eli
mastodon.eliotberriot.com/@eli

Au plaisir de vous lire 😘​

Imagimastodon

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !