Les nuits courtes finissent en rivières incurvées sous nos yeux. Elles seront de plus en plus nombreuses. On n'échappe pas à l'eau qui coule.

Le souffle brûlant sur ma nuque.
Le bras serré sur mon ventre.
Les corps entiers, collés, imbriqués.

Nous avons eu la patience de nous observer de loin. L’œil attiré par des détails, car on ne regarde pas en face certaines évidences.
Les mots ont plu.

Imagimastodon

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !