Yop! J'ai un peu de temps la tout de suite, donc je refais un UnJourUnJDR!

Aujourd'hui, on va parler de Monsterhearts 2, un jeu de rôle qui utilise le système de l'apocalypse, écrit par Avery Adler, une autrice américaine. Le jeu parle d'étudiants dans un lycée américain classique, qui sont (pour les joueurs) tous en réalité des monstres de roman d'épouvante. Mais au lieu de prendre ça comme un choix esthétique type "monstres de la Warner", l'autrice en fait une façon de parler d'experiences queer: les personnages sont différents, ne peuvent pas vraiment en parler ouvertement, et ça leur fait parfois du mal, mais d'un autre côté leur particularité leur offre aussi des pouvoirs et fait d'eux des personnes uniques (bon j'attends toujours mes pouvoirs avec la queeritude...)

imaginair.es/media/dNIAcdP5gsl

Le jeu est centré sur ce que l'autrice nomme 'teen drama', c'est a dire les interactions sociales et les relations souvent conflictuelles entre les personnages adolescents. Ce sujet correspond particulièrement bien au système de l'apocalypse, qui a tendance a faire exploser toute situation en une nuée de rebondissements.

imaginair.es/media/XDjJYgfHxy7

Afficher le fil de discussion

(Pour rappel, le système de l'apocalypse est un système de jeu ou les actions des joueurs sont encadrées par des "moves", dont l'issue est déterminée par un jet de deux dés a six faces. Un résultat superieur ou égal a 10 indique une réussite, et en général permet d'obtenir ce que l'on cherchait. Un résultat entre 7 et 9 inclus indique une réussite partielle, et nous demande de trancher sur ce que l'on veut vraiment. Un résultat inférieur a 6 indique un échec, et à ce moment la, le MC (maître de cérémonies) nous le rend bien. Toutes les actions ne sont pas encadrées par des moves (un bon nombre se passent comme une discussion classique, sans que les règles interviennent), et tous les moves ne fonctionnent pas de la même manière, mais l'idée générale est là.)

Afficher le fil de discussion

Monsterhearts a plusieurs particularités par rapport aux autres juex propulsés par l'apocalypse. Tout d'abord, pour appuyer son propos de relations sociales entre adolescents, il propose un système de Strings (très légèrement inspiré des Mx d'Apocalypse World), que l'on peut posséder sur les autres personnages (qui peuvent donc en posséder sur nous). Ces strings permettent d'obtenir des avantages mécaniques sur les autres personnages, en se plaçant en position d'avantage par rapport a ces derniers — on tire les ficelles (le move utilisé s'appelle d'ailleurs Pulling Strings en anglais). Le jeu, comme les autres jeux de l'apocalypse, inclut une mécanique spécifique déclenchée quand les personnages couchent avec quelqu'un. Ici, ces mécaniques incluent toujours (évidemment, vu le contexte) un gain de strings, d'un côté ou de l'autre, et en général un effet suplémentaire.

imaginair.es/media/EyXHC9Hx05z

Afficher le fil de discussion

Le jeu a, comme je l'ai dit, un discours queer assez présent. Déjà, il y a le paralelle que j'ai explicité avec les personnages monstrueux que l'on incarne. Le jeu explicite cependant tout a fait ce discours, avec de nombreuses mentions dans les règles, dans les exemples donnés pour expliquer celles ci, et cette page:

imaginair.es/media/cG8ZCRWyNQs

Afficher le fil de discussion
Suivre

Un autre élément de Monsterhearts qui est assez intéressant, et qui découle assez logiquement des inspirations qu'il revendique (a la fois en terme de films et de romans, mais aussi et surtout de séries, très importantes et assez évidentes en lisant le jeu), c'est le fait de découper les campagnes en saisons, qui se terminent chacunes avec un climax (comme dans une série) et une fin d'année scolaire, a priori. A la fin de chaque saison, les personnages peuvent aussi choisir de prendre un Growing Up Move, qui est supposé montrer leur gain de maturité et leur volonté d'améliorer l'ambiance dans leur lycée, ou tout du moins au sein de leur groupe social. Et ces derniers sont *vraiment cools*, et adaptés au sujet.

imaginair.es/media/696BitEINX2 imaginair.es/media/zHo-w_4Nw1p

Bref, évidemment Monsterhearts a énormément de choses a offrir, et je ne peux pas parler de tout ici, mais je vous invite très fortement a essayer ce jeu, et d'autant plus si vous êtes vous même queer, parce que ça pourrait bien vous toucher plus que vous ne le pensiez. Surtout si vous avez vécu un lycée dans le placard (j'imagine, ça a pas été mon cas, mais ça correspond pas mal a la thématique du jeu...)

(coucou les witches )

imaginair.es/media/YDyuy1io3g4

Afficher le fil de discussion

@wxcafe Je ne dirais pas que #Monsterhearts est un jeu queer.
C'est clairement du "teen drama" comme tu l'as mentionné. Les thématiques queer ne sont pas loin, facile introduire en jeu, mais si tu cherches un jeu qui ne peut pas ne pas avoir de thématiques queer, regarde du côté de Dream Askew (même autrice).

@PierreM bah l'autrice dit que c'est queer et en parle en long, en large et en travers dans le diary de développement du jeu

@PierreM j'admet que dream askew est plus clairement queer mais je pense que MH est queer par essence aussi. Après, un jeu est aussi ce qu'on en fait.

@wxcafe Qu'est-ce que l'autrice sait de son jeu ?
OK, "turn someone on" fonctionne quelque soit le genre de protagonistes, donc l'homosexualité fait partie du jeu, mais c'est tout.
C'est d'abord un jeu qui parle d'individus, de jeunes, qui ne savent pas qui ils sont, qui ne comprennent pas le monde autour d'eux.
Les thématiques queer ne sont pas loin ni très difficiles à intégrer dans le jeu, mais elles n'y sont pas directement.

@PierreM elles en font partie, a mon sens, mais je t'envoie le texte du diary ce soir si tu veux

@wxcafe "mort de l'auteur", ce genre de choses (en gros, une fois que le jeu est dans mes mains, les seules intentions de l'auteur qui m'importent sont celles qui sont soutenues par les règles.
Je ne fais pas semblant de prétendre que l'autrice a oublié ces problématiques en écrivant son bouquin, ce serait exagérer, et clairement le mot "queer" est prononcé dans le livre.
N"empêche, en jouant by the book, plusieurs fois, les relations homosexuelles, par exemple, n'interviennent pas systématiquement.

@PierreM bah justement je pense que le jeu peut être très queer, en fonction des participants

@wxcafe Tous les jeux peuvent être queer. Dream Askew ne peut pas être autre chose, c'est ce que je voulais dire.

@PierreM tous les jeux ne peuvent pas être queer autant que Monsterhearts, qui s'y prête particulièrement. Dream Askew est sur un autre niveau, parce que c'est un des points principaux (voir LE point principal) du jeu, effectivement

@wxcafe Un ami m'a rappelé quand même que le "turn someone on" qui visait tout el monde, c'était forcément queer.
Peut-être que ça, pour moi, ça devrait être la norme, et que j'appelle queer des identités, des sexualités, encore plus hors norme que la simple homosexualité.

@wxcafe En fait, je crois que tout ce questionnement tourne autour de l'organisme qui distribue les badges officiels de queeritude.
Queer, c'est à la base péjoratif, ça veut dire bizarre, et j'ai bien du mal à considérer les homos comme bizarres.

@wxcafe Effectivement, et quand je me demande si une oeuvre est queer ou pas, je n'ai pas une vision interne au mouvement.
Pour moi, l'homosexualité fait partie de MA norme sociale, je l'exclue tout naturellement du queer.
Le queer des uns est la norme des autres, je suppose.

@PierreM oui, on peut aussi dire que ne faisant pas partie de cette communauté, tu ne peux ni juger ce qui s'y relate ou non ni vraiment comprendre ce qui en fait la particularité

@wxcafe Possible, mais il n'y a pas de police du queer, alors que fais ce que je veux #YOLO
Plus sérieusement, si tu as décidé que je n'étais pas légitime pour juger du caractère queer d'une œuvre ou d'un produit, on ne va pas avancer dans la conversation.

@PierreM dans tous les cas, on va pas avancer dans la conversation, hein, on a juste des avis différents sur l'oeuvre, c'est comme ça.

@wxcafe c'est comme ça, mais il me semble que même en ayant pas changé d'avis, la conversation a pu nous enrichir sur un point de vue externe, non ?

@wxcafe tas un outil pour transformer un thread mastodon en un poste de blog ? Je vais pouvoir publier mon shitpost magnifique sur mes rouleaux de PQ :p

@wxcafe how boring, where is my react-nodejs-go-rust-elixir toolchain for that :C

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Imagimastodon

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !