Suivre

- Tu a vu la vidéo sur la fot o francè ?

- Cel ki explik ke le francè è volontèreman é inutileman conpliké? É ke plin de lang se parl é s'ékriv parèy ?

- Tu imajin' si le francè étè come sa ?

- Il fodrè in tan d'adaptasion, mè sa serè in soulajeman pour plin de jan.

- On n'a ka èsèyé.

- Atan toi a dé plint. Tou ce ki on soufèr a l'écol vel ke lé suivan soufr oci.

- Cé maran ce sadism publik.

- On parl kan mèm de gramar nazi, y avè in indis dan le non.


La conférence TedX qui a inspiré ce message : youtube.com/watch?v=5YO7Vg1ByA
Et qui vous expliquera l’importance d’avoir une bijection prononciation <> écriture.

Et je tiens à préciser que je ne suis pas fâché avec l’orthographe, j’ai même déjà travaillé comme correcteur professionnel. Donc oui, je crache dans ma propre soupe. Parce que notre orthographe délirante participe d’un projet politique : elle vise sciemment à préférer « l’ancienne orthographe, qui distingue les gens de Lettres d’avec les Ignorants et les simples femmes » (Eudes de Mézeray, académicien, 1673)

@FredricT Sa se pronons koman, le « c » de « oci » ? 🤔​ J'orè ékri sa « osi » ☺

Mè en vrè, karéman : le portugè é par ekzanpl pasé a l'ékritur fonétik il y a kelk sentèn d'ané, é plu person ne s'an plin ! O contrèr, mêm.

@MartinShadok zut, j'ai réussi à en corriger un avant que quiconque réagisse (èçèyé), mais j'ai raté ceux-là !

@FredricT @MartinShadok mé on di pa ésèyé ?

sa risq de fèr in sacré bazar suivan lé prononsiasion réjional.

@amael @FredricT Ba, il pe i avoar plusier écritur pour in mêm mo, non ? L'inportan, s'é de se konprandr é d'avoar un ékritur ki a du sans.

(É j'è fè dé fot sur « contrèr » o lie de « kontrèr » e « c'é » o lie de « s'é ». Dézolé pour sa.)

@FredricT Vrè kestion par contr : dan « ésèyé », il y a in « y » pour le son /j/. È-se k'on ne devrè pa l'utilizé partou ou il i a se son ? Jenr « kestyon » pluto ke « kestion » ?

@MartinShadok Une approche un peu systématique du concept consisterait à regarder tous les prononciations phonétiques des mots français, à fixer une (et une seule ! Pour que la correspondance oral-écrit soit automatique et facile) graphie, et zou, tout le dico réécrit rapidement.

@FredricT Mmmh… Je n’aime pas l’idée d’imposer une prononciation pour un mot donné. Genre « essayer » a vraiment les deux prononciations « éséyé » et « ésèyé ». Du coup les deux graphies doivent être acceptées : on ne veut pas imposer une spécificité régionale sur une autre !

Après on peut juste dire que l’on ne transcrit juste pas la différence entre /e/ et /ɛ/ et les retranscrire tous les deux ē : ça me va tout aussi bien ☺

@Guerin Lé de on du sans, an fèt. Tou dépan de si on ve diféransyé a l'ékri lé son /i/ é /j/ 😊

@FredricT T’inkièt, s'é pa grav ! La fiksion étè super, c'é le prinsipal ! 😊​ (É j'èmerè teleman k'el soa plus k'un fiksion…)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Imagimastodon

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !